Bactériosol® : fertilisant universel pour professionnels et collectivités - Procédé Marcel Mézy - SOBAC

VIDÉOS MARCEL MÉZY


Marcel Mézy, Marcel Mazoyer, témoignage éleveur - France 3 - mars 2013

Un fertilisant aux multiples vertus gagne du terrain

Marcel Mézy et Jacques Legros, Président du jury des ECOTROPHEES DU CADRE DE VIE

Bactériosol élu grand trophée d'or Eco-produit 2009



 

Marcel Mézy : une découverte en avance sur son temps

TECHNOLOGIES MARCEL MÉZY®

Des découvertes en avance sur leur temps,
qualifiées de “ troisième révolutions agricole ”


Au début des années 80, grâce à son sens aigu de l’observation de la nature, Marcel Mézy a commencé à s’intéresser au fonctionnement du sol et plus particulièrement à la formation naturelle de l’humus. Au terme de longues recherches et de nombreux essais, il a mis au point ses technologies basées sur l’action de certains micro-organismes. Cette découverte fut qualifiée de “troisième révolution agricole” par le professeur Marcel Mazoyer*. Des travaux de recherche et des expérimentations sont menés régulièrement avec des organismes officiels et des agriculteurs-partenaires. Leurs résultats continuent de proposer des solutions innovantes en faveur des hommes et de leur environnement.

 

*Marcel Mazoyer, professeur à l’Université Paris Sud,
a été professeur d’Agriculture comparée et Développement agricole à AgroParisTech,
directeur du Département des sciences économiques et sociales de l’INRA,
rédacteur en chef du dernier Larousse agricole
et président du Comité du programme de la FAO (1983-1993).

 

10 000 utilisateurs,
une agriculture écologiquement performante

 

Quand l’humus fait vivre le sol tout en participant à la lutte
contre le réchauffement climatique et la pollution de l’eau …


Appliquées par ensemencement, les technologies Marcel Mézy® installent un véritable écosystème dans les sols produisant et transformant rapidement la matière organique, en captant les éléments de l’air (azote, CO2) et en réorganisant les matières organiques et minérales des sols, pour créer et augmenter leur richesse en humus et leur redonner une fertilité naturelle. Elle permet ainsi de réduire, voire supprimer, l’usage des engrais chimiques. (+117 % d’acides humiques, essai Lara Europe Analyses).

 

Plus d’humus, plus de carbone stocké


Le développement de la production d’humus grâce aux technologies Marcel Mézy® permet entre autre, la séquestration du carbone mais aussi de l’azote, ce qui réduit leurs dégagements sous forme de gaz à effet de serre.

 

Qu’est-ce que l’humus ?


S’il fait office de réservoir nutritif naturel pour les plantes, l’humus joue aussi un rôle essentiel pour la santé et la vie du sol. Un sol riche en humus est mieux oxygéné, plus aéré, plus souple, sa faune plus diversifiée. De même, l’humus a une forte capacité à stocker le carbone et l’azote, réduisant ainsi les gaz à effet de serre. En diminuant le lessivage et notamment celui des nitrates, il protège les nappes phréatiques. Pour les agriculteurs, l’humus est aussi un véritable allié qui leur facilite le travail du sol tout en leur apportant des solutions agronomiques répondant et même devançant les normes agro-environnementales.

 

Caractéristiques de l'Eco-fertilisant BACTERIOSOL®

 

Amendement organique normé NF U44-051, utilisable en agriculture biologique en application du RCE 834/2007 et du règlement NOP (National Organic Program).

Régénérateur de sol grâce à une sélection de micro-organismes spontanés, issus de composts végétaux, notamment un complexe de bactéries et de champignons qui améliorent rapidement les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols. Augmente dans les sols la matière organique, notamment azotée, grâce à l’action de micro-organismes spontanés autotrophes fixant des éléments atmosphériques, certains le carbone et d’autres l’azote.
(sources ADEME, Université de Picardie)